Cuisine-blockchain.com

Se mettre au fourneau pour le meilleur...
©istock


Se mettre au fourneau
pour le meilleur...

Les émissions de cuisine fleurissent à la télévision et font, d’après les sondages, d’excellents scores de fréquentation. Signe des temps ? Certainement en cette époque où le pouvoir d’achat a baissé cruellement tous azimuts. C’est l’immense peintre russe Chaïm Soutine, émigré dans l’Hexagone en 1912, qui peignait fréquemment des scènes de nourriture extrêmement ambivalentes : implicitement, elles renvoyaient à la famine qu’il avait connue au début de sa vie. Ce type de représentation peut ainsi constituer une façon singulière de se "nourrir". De la même manière, les images de mets savoureux peuvent à leur tour donner l’illusion d’une abondance culinaire rassurante. Toujours est-il que manger est le premier plaisir du bébé et qu’il en garde une mémoire indélébile tout au long de sa vie. Il faut dire qu’un plat du terroir peut rendre le sourire, au même titre que deux ou trois carrés de chocolat ont la capacité de calmer quelque angoisse... Une invitation au restaurant ou un dîner chez des amis emplit toujours de joie, ce qui signifie que la fonction orale gustative n’est pas anodine. Les recettes abondent avec, depuis quelques années, un engouement pour une cuisine plus légère. Quoi qu’il en soit, se mettre au fourneau est une jolie perpective. Vous manquez d’idées ? Cliquez alors sur la partie Publications du menu...